Visiteurs depuis fin 2008

6.png5.png1.png7.png6.png7.png
Aujourd'hui162
Hier859
Semaine1895
Mois162
4
Visiteurs connectés

Bienvenue !

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Bienvenue !Pendant des années, j’ai improvisé à brûle-pourpoint des petits contes pour faire plaisir à ma fille et l'aider à trouver le sommeil. Parfois, avec son enthousiasme d'enfant, elle m'a encouragé à les rassembler dans un livre pour les publier. J'ai toujours trouvé cette perspective bien prétentieuse en regard de mes modestes productions. En revanche, lorsqu’en 2008 l'idée de créer un site internet pour y partager mes petites histoires a germé dans mon esprit, nous sommes tombés spontanément d'accord. Ainsi, pendant 5 ans, j’ai retranscris sur ce site quelques unes de mes historiettes, parfois illustrées par ma fille.

Depuis, elle a bien grandi et c’est désormais une jolie jeune fille. L’adolescence étant passée par là, notre rendez-vous du soir a disparu mais nos petits récits demeurent. Nous espérons tous les deux qu'ils vous plairont, à vous et à vos enfants.

Votre avis sur mon roman

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Je viens de terminer un roman dont l'envoi à quelques éditeurs vient de commencer. La présentation prévue pour la quatrième de couverture est retranscrite ici. Donnez-moi votre avis en répondant à un sondage minimaliste.

Le roman

Et si votre ordinateur menait une double vie au service de la pègre et de gouvernements sans scrupules ? Comme des millions d’autres, en seriez-vous l’innocent complice ?

Jamais la porosité n’a été aussi grande entre vie quotidienne et imperceptibles dangers. Embarquez pour la face cachée du net et découvrez ce nouveau Far West dont les porte-flingues occupent votre salon. Discernez les formes de guerre et de tyrannie qui germent dans cet espace de liberté.

Cité numérique aux charmes séculaires, Paris n’est plus à une révolution près. Un chant nouveau s’est ajouté au battement de son cœur historique, celui d’un univers parallèle inextricablement lié au nôtre. D’une métropole à l’autre, les frontières sont abolies sur ce terrain de jeu planétaire. Les destins s’y entrechoquent et s’y enlacent dans un silence ouaté. Cadre dandy, barbouze, beauté venimeuse ou hacker, tous n’en sortiront pas indemnes, cahotés par une fiction dont la réalité ne demande qu’à vous rejoindre.

" Quelques instants plus tard, les trois hommes dévalent déjà l’escalier. Tout va très vite mais Philippe perçoit l’action au ralenti, dans un calme qui l’étonne. Peut-être les colibris mènent-ils leur vol vif et gracile dans cette bulle de distorsion temporelle. L’escalier en colimaçon, parcouru tant de fois en un battement d’œil, a tout du corridor fatal. Pas après pas, le temps s’étire, haletant. L’horizon se borne à de larges épaules, à des murs circulaires couverts de crépi blanc. Enfin, la dernière marche et la porte ouvrant sur le hall de l’immeuble. La lumière du jour est là, rassurante, gage d’une libération qui sait se faire attendre. Encore quelques enjambées et son escorte l’aura extirpé de là. De tout son être l’ingénieur tend vers la sortie. L’air libre, oui l’air libre de Paris. Il y est presque. "

L’auteur

Ingénieur en informatique, Stéphane JORET est consultant en management. L’idée de ce roman lui est venue en dirigeant le programme anti-spam d’un grand opérateur internet. A cette occasion, il a découvert une réalité édifiante et complexe dans laquelle chacun détient sa part de responsabilité et où le scandale de la NSA n’est qu’un ressac plus bruyant que les autres. Pétri depuis longtemps par la puissance évocatrice des histoires, il écrit des contes pour enfants sur l’un de ses sites web qui figure parmi les plus fréquentés du genre.

Répondre au sondageN'oubliez pas de répondre au (très) court sondage. Si cela vous chante, propagez également l'info sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

L’arbre sur la montagne

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Un jour, alors que j’étais enfant, mon grand-père m’a emmené faire une longue promenade, tout en haut de la montagne qui surplombe notre village. Arrivés là-haut, nous avons admiré le paysage puis nous nous sommes assis pour manger nos casse-croutes. C’est alors que, dans mon sac, j’ai trouvé un gland parmi mes victuailles. Je l’avais fourré là, quelques jours auparavant.

Mon grand-père m’expliqua que cette petite chose insignifiante pouvait devenir un arbre puissant et majestueux. En réponse à mon étonnement, il me proposa de faire un trou dans le sol avec son bâton de marche afin de planter cette graine. J’acceptai avec enthousiasme et, notre besogne accomplie, nous ne tardâmes pas à redescendre.

Deux années plus tard, au retour du printemps, j’ai demandé à mon grand-père de m’accompagner au sommet de la montagne pour voir si mon chêne avait poussé. Au terme d’une ascension fatigante, nous cherchâmes longtemps au milieu des herbes folles avant de le trouver. C’était une jeune pousse, frêle et souple, ornée d’une petite feuille très verte. Un rien aurait pu l’anéantir, mais il était là, bien vivant. Quelle joie ai-je éprouvé en le voyant !

Cette randonnée printanière avec mon grand-père devint une coutume. Tous les ans, nous rendions visite à mon chêne et, à chaque fois, la crainte accélérait nos dernières enjambées : « A-t-il survécu ? Un animal l’a-t-il dévoré ? La végétation alentour l’a-t-elle étouffé ? Quelqu’un l’a-t-il piétiné ou arraché ? ». Heureusement, nous avons, d’année en année, retrouvé un arbrisseau toujours plus gaillard. Il en fut ainsi jusqu’à ce que je sois trop grand pour m’y intéresser encore ; et mon grand-père trop vieux pour une telle marche.

Devenu père à mon tour, je me souvins de cette vieille histoire. Je retournai donc tout là-haut avec mon fils en la lui racontant. Mon arbre nous attendait au sommet et, à quelques pas de lui, mon fils sema le gland que j’avais apporté à dessein.

Les années ont passé, mon fils est maintenant un homme et le grand-père, c’est moi. Lorsque, depuis le village, je lève les yeux vers les cimes, je vois mon arbre. Il est grand, robuste et entouré de petites silhouettes semblables. Avec ce patriarche à son sommet, c’est toute la montagne qui a changé.

Illustrateurs, affichez-vous

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Vous dessinez joliment, pour le plaisir ou à titre professionnel, et vous aimeriez vous faire connaître ? Affichez-vous ici en illustrant un conte pour enfant. N'espérez pas faire fortune car sur historiettes.fr, tout est gratuit. Cependant, avec environ 20000 visiteurs chaque mois, vous aurez un vrai public. Regardez des historiettes illustrées (La métamorphose de la jeune mortelle Asphalia, La coccinelle méfiante ou Veillée de Noël) et contactez-moi si l'aventure vous tente.

Historiettes à l’école

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Commission Scolaire des SommetsUn tout petit trait d’union est désormais tiré entre le vieux continent et le nouveau monde : certaines de mes historiettes (écrites en France) ont trouvé le chemin de l’école au Québec. En effet, la Commission Scolaire des Sommets les utilise pour des travaux pédagogiques avec les enfants.

Historiette à la radio

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Radio Pays de GuéretDans le cadre d'un atelier radiophonique, des élèves de CE2 ont enregistré et illustré leur interprétation d’Anatole et son nuage. Ces enfants de l'école Cerclier à Guéret ont présenté leur travail à l'antenne, lors de sa diffusion par Radio Pays de Guéret en avril 2014. Écoutez le résultat !


L'enregistrement complet de l'émission (17 minutes) est disponible sur MixCloud.

Nous aimons bien...